Naturopathie – Définition

La naturopathie tire son nom de la contraction de « Nature » et « path » qui signifie chemin en anglais, exercer la naturopathie serait donc le fait d’observer et de reproduire ce que la nature ferait sans être contrainte.

Définition de la naturopathie selon l’Organisation Mondiale de la Santé : « la Naturopathie est un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l’organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques » (régime alimentaire, activité physique, respiration, hygiène de vie, phytothérapie, techniques manuelles …).

C’est une approche complémentaire à la médecine. Elle vise à maintenir l’individu en bonne santé par des moyens naturels. La naturopathie est une thérapie holistique, c’est à dire que l’on considère l’Homme dans sa globalité et que l’on cherche à comprendre les causes des maladies qui peuvent survenir au cours de la vie de l’individu.

Le naturopathe ne va pas faire de diagnostic des symptômes, il va interpréter les manifestations du corps pour essayer de comprendre le déséquilibre présent dans l’organisme pour que celui-ci se manifeste de la sorte.

Le symptôme serait comme un voyant qui s’allume sur le tableau de bord de la voiture, on peut soit chercher à comprendre pourquoi il s’est allumé, soit le débrancher, ignorer cette déconvenue et passer à autre chose, mais il y aura des rappels qui pourront de moins en moins être ignorés.

En 1997, le Parlement Européen a reconnu la naturopathie comme médecine non conventionnelle. En 2001, l’OMS l’a reconnue comme une pratique de médecine traditionnelle, au même titre que la médecine chinoise ou l’ayurveda.

 

 

Naturopathie – 3 Principes

  • L’HUMORISME. Il définit l’ensemble des liquides biologiques du corps humain (sang, lymphe et liquide interstitiel), leurs aspects (quantité, qualité) leurs fonctions et leur influence sur notre état de santé. En effet, un mode d’alimentation inadapté, une mauvaise hygiène de vie ou la sédentarité, peuvent conduire à des pathologies dites « humorales » en « encrassant » et surchargeant notre organisme par l’accumulation de déchets dit « toxines ». Détoxifier et purifier l’organisme sont les pré-requis pour retrouver la santé.

 

  • LE CAUSALISME. En naturopathie, on ne lutte pas contre un symptôme, on s’intéresse à trouver « la cause de la cause, de la cause ! ».  La recherche est axée sur les causes profondes et premières de la maladie, afin de pouvoir mettre en place un programme d’hygiène vitale personnalisé pour une prise en charge globale de la personne.

 

  • LE VITALISME. C’est la théorie de la « force ou énergie vitale », qui est le siège de la santé et le support de tous les mécanismes physiologiques du corps. Il représente la capacité d’auto-régénération du corps, qui se répare tout seul en cas d’agression extérieure.

Naturopathie – 10 Techniques

  • LA BROMATOLOGIE (alimentation) : réglages alimentaires, différentes cures, périodes de jeûne, éviction temporaire de certains aliments.
  • LA PSYCHOLOGIE : la bonne santé physique dépend grandement de la santé psychologique, le naturopathe pourra avoir recours à la relaxation, la sophrologie…
  • L’EXERCICE PHYSIQUE : avec l’alimentation et la psychologie il fait partie des 3 principales techniques utilisées en naturopathie. Avoir une activité physique régulière va avoir un impact majeur sur la santé.
  • L’HYDROLOGIE : utilisation des vertus de l’eau en interne, en externe, chaude, froide, sous forme de bain, sauna, lavement ou cure d’eau de boisson.
  • LA CHIROLOGIE : regroupe toute les techniques manuelles, comme le massage, les mobilisations, les étirements…
  • LA REFLEXOLOGIE : ce sont différentes techniques réflexes qui peuvent être réalisées au niveau des pieds mais également au niveau du dos, des oreilles ou du nez.
  • LA PNEUMOLOGIE : techniques de respiration, comme la cohérence cardiaque, le bol d’air Jacquier, techniques dérivées du yoga.
  • LA MAGNETOLOGIE : technique basée sur l’utilisation des aimants et de leur champ magnétique.
  • L’ACTINOLOGIE : utilisation a bon escient des rayons lumineux et évidemment des rayonnements solaires en quantité raisonnable.
  • LA PHYTOLOGIE : utilisation des plantes, huiles essentielles, macérats huileux, tisanes…